Rive Gauche

Loading tracks...
De retour de ses voyages et expéditions Eric s’immerge dans la Capital sans oublier ses images du Grand Nord. Il renoue avec les traditions et ses racines et retourne là où la vie la conduit, vers la musique plus traditonnelle et en lien avec ses rencontres et ses amis de la musique. 
 
Il troque son costume de trappeur pour celui de citadin et comme un hymne à la Vie et à l’Amour, il chante la  » Rive gauche  » et  » Dévorer la vie  » dont l’inspiration a été puisé dans les méandres de son coeur. Car aussi fort, déterminé et vaillant que l’on soit, on a tous besoin de passion, d’Amour et de connivence, d’un être cher avec qui partager des ressentis, des projets, une vie.
 
La vie est belle: on se trace un itinéraire et puis la vie imprévisible nous entraine sur des chemins différents et des inattendues qu’on aurait voulu prévisibles tant ils sont extraordinaires. 
 
A chaque épreuve, un nouveau destin où emprunt des mêmes passions et des mêmes valeurs on se réalise encore mieux et les rencontres prennent alors une autre dimension et une intensité magique.
 
L’attachement aux racines nous amènent à ce dont on a toujours rêvé et nous rapproche des êtres à qui nous n’avons jamais osé dire nos sentiments profonds. 
 
A parcourir le monde et à chercher un idéal insaisissable, on se rend parfois compte que c’est la terre et ceux qu’on a laissé qui nous apportent ce bonheur si convoité.
 
Chaque itinéraire de vie quelqu’il soit est une aventure unique, mystérieuse et précieuse dont on a seul la faculté de trouver l’issu et la clef qui nous conduira juqu’aux portes du Bonheur. 
La vie est belle et elle vaut la peine d’être partagée.